Sites et monuments

Cathédrale du Souvenir Africain de Dakar

Cathédrale du Souvenir Africain de Dakar

La cathédrale Notre-Dame-des-Victoires ou Cathédrale du Souvenir africain, est la plus grande église de Dakar (Sénégal) et le siège de l'archevêché.

Elle est située sur le boulevard de la République dans le quartier de Dakar-Plateau.

Le sanctuaire est édifié sur l'emplacement d'un ancien cimetière lébou (musulmans), alors choisi par Mgr Hyacinthe-Joseph Jalabert, onzième vicaire apostolique de Sénégambie pour que les morts d'Afrique y soient symboliquement honorés et réunis. Le terrain avait été concédé par le gouvernement.

Construite entre 1923 et 1929, date de son inauguration en présence du député Blaise Diagne, la cathédrale est consacrée par le cardinal Jean Verdier, archevêque de Paris, le 2 février 1936.

Les obsèques de l'ancien président Léopold Sédar Senghor y ont été célébrées en 2001.

Le cardinal Hyacinthe Thiandoum, premier cardinal de l’église catholique sénégalaise, décédé en 2004, y repose à l’arrière de l’autel, près de la statue de Notre-Dame des Victoires, sainte patronne de la cathédrale.

L'édifice a été récemment restauré.

L'édifice monumental, conçu par l'architecte Charles-Albert Wulffleff, puise son inspiration à de multiples sources : tours de style soudanais, coupoles et terrasses byzantines, cariatides auxquelles des jeunes filles peul ont prêté leurs traits. Des matériaux africains (grès rose du Soudan, marbres de Tunisie, bois massifs du Gabon, tapis de Ouagadougou) sont associés aux dalles en granit de Bretagne ou aux ornements de bronze réalisés à Auteuil par les orphelins du Père Brottier.

Une vaste coupole éclairée par vingt fenêtres occupe le centre d'une construction en forme de croix grecque. Des portiques prolongent trois des bras de la croix. Le chœur, entouré d'un déambulatoire donnant accès à cinq chapelles, occupe le quatrième.

Sur le grand portique d'entrée, flanqué de deux tours, s'affichait en lettres capitales l'inscription suivante : « À ses morts d'Afrique la France reconnaissante ». Depuis le texte d'origine a été remplacé par un autre : « À la Vierge Marie Mère de Jésus le Sauveur ».

Source : Wikipedia.

Autres sites et monuments

  • Ephémérides du jour

  • 17 Novembre 2017

    Arrestation à New York de Cheikh Tidiane GADIO, ancien Ministre des Affaires étrangères du Sénégal, candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2012 et Président de l'Institut Panafricain de Stratégie. Il est soupçonné de corruption de hauts responsables africains au profit d'un conglomérat chinois travaillant dans le domaine de l’énergie et de la finance.

  • 17 Novembre 1983

    Arrivée à Dakar pour une visite de 2 jours du Président de la République fédérative du Brésil Joao Batista FIGUEIREDO

  • 17 Novembre 1979

    Inauguration à Dakar du camp Abdou DIASSE du Groupement Mobile d'Intervention de la Sureté Nationale.

  • 17 Novembre 1967

    Création au sein de l'Université de Dakar de l'Ecole de Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes (EBAD) qui prend la suite du Centre Régional de Formation des Bibliothécaires des pays d'Afrique d'expression française (CRFB) créé en 1963 par l'UNESCO.

  • 17 Novembre 1963

    Décès de Macodou NDIAYE, Maire de Saint-Louis et Questeur à l'Assemblée Nationale.

  • 17 Novembre 1961

    Le Sénégal établit des relations diplomatiques avec le Saint-Siège en ouvrant une légation au Vatican qui deviendra une ambassade en 1965.

  • 17 Novembre 1907

    La section des interprètes, cadis et fils de chefs est détachée de l'Ecole Normale de Saint-Louis.

  • 17 Novembre 1860

    Réorganisation de la Milice de Saint-Louis constituée pour la première fois en 1833.

Audio du mois


7 novembre 1992 : Arrivée à Dakar pour une visite de trois jours de Nelson MANDELA, leader historique de l’African National Congress (A.N.C.) d’Afrique du Sud