Sites et monuments

Cathédrale du Souvenir Africain de Dakar

Cathédrale du Souvenir Africain de Dakar

La cathédrale Notre-Dame-des-Victoires ou Cathédrale du Souvenir africain, est la plus grande église de Dakar (Sénégal) et le siège de l'archevêché.

Elle est située sur le boulevard de la République dans le quartier de Dakar-Plateau.

Le sanctuaire est édifié sur l'emplacement d'un ancien cimetière lébou (musulmans), alors choisi par Mgr Hyacinthe-Joseph Jalabert, onzième vicaire apostolique de Sénégambie pour que les morts d'Afrique y soient symboliquement honorés et réunis. Le terrain avait été concédé par le gouvernement.

Construite entre 1923 et 1929, date de son inauguration en présence du député Blaise Diagne, la cathédrale est consacrée par le cardinal Jean Verdier, archevêque de Paris, le 2 février 1936.

Les obsèques de l'ancien président Léopold Sédar Senghor y ont été célébrées en 2001.

Le cardinal Hyacinthe Thiandoum, premier cardinal de l’église catholique sénégalaise, décédé en 2004, y repose à l’arrière de l’autel, près de la statue de Notre-Dame des Victoires, sainte patronne de la cathédrale.

L'édifice a été récemment restauré.

L'édifice monumental, conçu par l'architecte Charles-Albert Wulffleff, puise son inspiration à de multiples sources : tours de style soudanais, coupoles et terrasses byzantines, cariatides auxquelles des jeunes filles peul ont prêté leurs traits. Des matériaux africains (grès rose du Soudan, marbres de Tunisie, bois massifs du Gabon, tapis de Ouagadougou) sont associés aux dalles en granit de Bretagne ou aux ornements de bronze réalisés à Auteuil par les orphelins du Père Brottier.

Une vaste coupole éclairée par vingt fenêtres occupe le centre d'une construction en forme de croix grecque. Des portiques prolongent trois des bras de la croix. Le chœur, entouré d'un déambulatoire donnant accès à cinq chapelles, occupe le quatrième.

Sur le grand portique d'entrée, flanqué de deux tours, s'affichait en lettres capitales l'inscription suivante : « À ses morts d'Afrique la France reconnaissante ». Depuis le texte d'origine a été remplacé par un autre : « À la Vierge Marie Mère de Jésus le Sauveur ».

Source : Wikipedia.

Autres sites et monuments

  • Ephémérides du jour

  • 21 Aout 2013

    La Cour suprême casse la décision de la Cour d'appel de Dakar qui avait infirmé le jugement du tribunal régional de Thiès qui avait jugé illégale l’occupation par l'homme d'affaires nigérian Aliko DANGOTE du domaine de feu Serigne Saliou MBACKE dans les environs de Pout. La Cour a fondé sa décision sur les dispositions de la loi sur le domaine national ainsi que ses décrets d’application stipulant que l’attribution de terres du domaine national ne peut pas être transmise par héritage.

  • 21 Aout 2002

    Publication à Ziguinchor d'un communiqué conjoint dans lequel l'Abbé Augustin Diamacoune SENGHOR et Sidy BADJI, les deux principaux leaders du MFDC lancent un appel pour l'ouverture des négociations de paix en Casamance.

  • 21 Aout 1949

    Rappel à Dieu de Seydina Issa Laye, Khalife des Layènes. Il sera inhumé à Cambérène. Sa succession sera assurée par Seydina Mandione Laye.

  • 21 Aout 1936

    La Chambre de commerce de St-Louis étend sa compétence sur la Mauritanie.

  • 21 Aout 1909

    Décès de Seydina Limamoulaye, Grand marabout à Yoff.

  • 21 Aout 1868

    Disparition du trois mâts français "le Palmier" à vingt-cinq milles au large de Saint-Louis.

  • 21 Aout 1825

    Ordonnance organisant le Conseil privé du Sénégal.

Audio du jour en francais

éphéméride 21 Aout

Audio du jour en wolof

éphéméride 21 Aout