Sites et monuments

Le Parc National du Niokolo Koba

Le Parc National du Niokolo Koba

Le Parc National du Niokolo Koba

Couvrant une superficie de plus de 900 000 hectares, le parc du Niokolo-Koba offre un paysage riche et très varié, où se concentrent presque toutes les espèces végétales et animales des savanes de l’Ouest africain.

Au cœur du Sénégal oriental, le milieu est relativement plat. Quelques petites collines, dont l’Assirik (311 m), surplombent les cours d’eau, la Gambie et ses deux affluents, Niokolo-Koba et Koulountou, où les animaux s’abreuvent. La végétation est variée : savane sèche, forêt le long des cours d’eau, lacs et marécages.

Inscrit comme site du Patrimoine mondial et Réserve de la biosphère internationale, le parc compte près de 350 espèces d’oiseaux et 80 espèces de mammifères, notamment des lions, des léopards et quelques éléphants. On peut y trouver également des antilopes, des singes, des phacochères, des babouins, des buffles, ainsi que des hippopotames et crocodiles dans les cours d’eau. La flore y est également très variée.

 

Quand le visiter ?

 

La meilleure période pour observer le plus grand éventail d’animaux se situe entre mars et mai, malgré la forte chaleur. Le parc ouvert toute l’année

Vous pourrez loger à l’orée du parc, ou dans le parc lui-même qui abrite un hôtel et plusieurs campements.

Depuis 1995, le Parc du Niokolo Koba fait désormais partie d’un complexe plus vaste, appelé le Niokolo-Badiar, qui intègre le Parc du Badiar et les forêts classées de Ndama et du Badiar Sud, situés en Guinée.

Tarifs par jour et heures d’ouverture

  • Permis d’entrée : pour les nationaux 3 000 FCFA, pour les étrangers 5 000 FCFA
  • Véhicule : 10 000 F
  • Horaires : du lever au coucher du soleil
  • Guide obligatoire à 10 000 F CFA/jour

Principales espèces et effectifs

 

Espèces

Nbre

Espèces

Nbre

Espèces

Nbre

Bubale

2 600

Oryctérope

-

Babouin

100 000

Calao terrestre

3 200

Mangouste rouge

-

Phacochère

10 000

Chacal à flancs rayés

600

Potamochère

-

Sylvicapre de Grimm

3 200

Céphalophe

8 500

Daman de rocher

-

Buffle

3 700

Singe vert

28 000

Lion

-

Guib harnaché

12 000

Patas

13 000

Pintade

-

Eléphant

-

Hippotrague

2 400

Colobe bai

-

Elan de Derby

-

Cobe Defassa

1 500

Ourébi

6 500

Chimpanzé

-

Cobe de Buffon

15 000

Grue couronnée

-

Hippopotame

-

Oie de Gambie

-

       

 

 

Autres sites et monuments

  • Ephémérides du jour

  • 19 Janvier 2017

    Le Président gambien nouvellement élu, Adama BARROW, exfiltré au Sénégal pour des raisons sécuritaires, prête serment à l’ambassade de Gambie à Dakar au moment où des négociations ont lieu à Banjul avec le Président sortant Yahya JAMMEH qui refuse de quitter le pouvoir. Le même jour le Conseil de sécurité examine et adopte la résolution introduite par le Sénégal visant à autoriser la CEDEAO à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer une passation de pouvoirs en Gambie.

  • 19 Janvier 2017

    Au premier tour de la Coupe d'Afrique des Nations de Football Gabon 2017, les Lions de la Téranga (équipe nationale du Sénégal) entrainés par Aliou CISSE battent l'équipe nationale du Zimbabwe par 2 buts à 0 à Franceville. Buts marqués par Sadio MANE et Henri SAIVET.

  • 19 Janvier 2016

    Ouverture à Dakar de la 4ème assemblée générale ordinaire de l'Association des Médiateurs des pays membres de l'UEMOA.

  • 19 Janvier 2015

    Prise de fonction à Dakar de M. Alioune TINE, Directeur du Bureau d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

  • 19 Janvier 1964

    Ouverture par le Chef de l'Etat de la troisième conférence ferroviaire internationale qui va se dérouler à Dakar et à Thiès.

  • 19 Janvier 1873

    Signature d'un traité entre les Français et le Souna, le Pakao, le Boudhié et le Yacine.

  • 19 Janvier 1855

    Les troupes d'El Hadj Omar TALL attaquent le comptoir de Victor COUDERT établi à Diakabélé Kouta dans le Khasso.

Audio du mois


Le 23 Janvier 1955, une rixe opposait à Bignona des partisans du BDS de Léopold Sédar Senghor à des militants de la SFIO lors de la visite de Lamine GUEYE en Casamance. Cette confrontation s’était soldée par 4 morts et une quarantaine de blessés.