Djignabo Badji (c 1850 - 1906)

Féticheur

Djignabo Badji

Djignabo BadjiDjiñabo Badji, ou Djignabo Bassène, également connu sous le nom de Bigolo, est une grande figure de la résistance casamançaise à la pénétration coloniale française dans le royaume du Bandial. Son nom comporte plusieurs autres variantes et graphies, telles que Jinoeb Baaji, dit Jiñaabo1, ou Djignabo Bassène, en réalité Djigabéü. Son surnom Bigolo signifie « éléphant ».

Le 17 mai 1906, alors que Djignabo Badji, chef charismatique et responsable des fétiches (bëkin) – donc réputé invulnérable – à Séléki, affronte les troupes françaises conduites par le lieutenant Lauqué, il est tué et entre alors dans la légende, mais les circonstances exactes de sa mort restent controversées.

Le lycée de Ziguinchor porte son nom depuis 1964.

Bigolo est le nom d'une pièce de théâtre écrite par de jeunes Diolas et représentée en langue vernaculaire à l'École William Ponty de Sébikotane en 1940. Elle fut mise en scène et interprétée par le futur professeur Assane Seck.

Le cinéaste d'origine casamançaise Ousmane Sembène a baptisé Bigolo le chef des Diolas qui résiste au colonisateur dans son long métrage Emitaï (1971).

Autres personnages historiques

  • Ephémérides du jour

  • 21 Aout 2013

    La Cour suprême casse la décision de la Cour d'appel de Dakar qui avait infirmé le jugement du tribunal régional de Thiès qui avait jugé illégale l’occupation par l'homme d'affaires nigérian Aliko DANGOTE du domaine de feu Serigne Saliou MBACKE dans les environs de Pout. La Cour a fondé sa décision sur les dispositions de la loi sur le domaine national ainsi que ses décrets d’application stipulant que l’attribution de terres du domaine national ne peut pas être transmise par héritage.

  • 21 Aout 2002

    Publication à Ziguinchor d'un communiqué conjoint dans lequel l'Abbé Augustin Diamacoune SENGHOR et Sidy BADJI, les deux principaux leaders du MFDC lancent un appel pour l'ouverture des négociations de paix en Casamance.

  • 21 Aout 1949

    Rappel à Dieu de Seydina Issa Laye, Khalife des Layènes. Il sera inhumé à Cambérène. Sa succession sera assurée par Seydina Mandione Laye.

  • 21 Aout 1936

    La Chambre de commerce de St-Louis étend sa compétence sur la Mauritanie.

  • 21 Aout 1909

    Décès de Seydina Limamoulaye, Grand marabout à Yoff.

  • 21 Aout 1868

    Disparition du trois mâts français "le Palmier" à vingt-cinq milles au large de Saint-Louis.

  • 21 Aout 1825

    Ordonnance organisant le Conseil privé du Sénégal.

Audio du jour en francais

éphéméride 21 Aout

Audio du jour en wolof

éphéméride 21 Aout