Djignabo Badji (c 1850 - 1906)

Féticheur

Djignabo Badji

Djignabo BadjiDjiñabo Badji, ou Djignabo Bassène, également connu sous le nom de Bigolo, est une grande figure de la résistance casamançaise à la pénétration coloniale française dans le royaume du Bandial. Son nom comporte plusieurs autres variantes et graphies, telles que Jinoeb Baaji, dit Jiñaabo1, ou Djignabo Bassène, en réalité Djigabéü. Son surnom Bigolo signifie « éléphant ».

Le 17 mai 1906, alors que Djignabo Badji, chef charismatique et responsable des fétiches (bëkin) – donc réputé invulnérable – à Séléki, affronte les troupes françaises conduites par le lieutenant Lauqué, il est tué et entre alors dans la légende, mais les circonstances exactes de sa mort restent controversées.

Le lycée de Ziguinchor porte son nom depuis 1964.

Bigolo est le nom d'une pièce de théâtre écrite par de jeunes Diolas et représentée en langue vernaculaire à l'École William Ponty de Sébikotane en 1940. Elle fut mise en scène et interprétée par le futur professeur Assane Seck.

Le cinéaste d'origine casamançaise Ousmane Sembène a baptisé Bigolo le chef des Diolas qui résiste au colonisateur dans son long métrage Emitaï (1971).

Autres personnages historiques

  • Ephémérides du jour

  • 22 Février 2016

    Ouverture à Dakar du Premier forum africain des sciences et des technologies pour le développement.

  • 22 Février 1970

    Référendum pour la révision constitutionnelle et élection de conseillers régionaux.

  • 22 Février 1957

    Début de la grève de 48 heures des agents et assistants de police de l'A.O.F

  • 22 Février 1950

    Création du poste de gendarmerie de Sédhiou rattaché à la section de gendarmerie de Kaolack.

  • 22 Février 1948

    Arrivée à Dakar de Paul BECHARD, nouveau Haut-Commissaire de la France, Gouverneur Général de l'AOF.

  • 22 Février 1877

    Visite à Rufisque du Gouverneur Louis BRIERE DE L'ISLE.

  • 22 Février 1835

    Arrêté prescrivant des mesures pour empêcher l'introduction de nouveaux captifs dans l'île Saint-Louis.

Audio du mois


Le 7 Février 1986 décédait à Dakar le Professeur Cheikh Anta DIOP, égyptologue et savant sénégalais de renommée mondiale. Il sera inhumé à Thieytou, dans la région de Diourbel.