Galandou Diouf (1875 - 1941)

Député du Sénégal à l'Assemblée Nationale Française

Galandou Diouf

Galandou Diouf, né le 14 septembre 1875, à Saint-Louis (Sénégal) et mort le 6 août 1941, était un homme politique sénégalais, parlementaire à la Chambre des députés française.

Biographie

Né en 1875 à Saint-Louis (Ndar) d'une famille musulmane (d'un père sérère et d'une mère wolof), Galandou Diouf suit une scolarité dans une structure catholique et entreprend une carrière d'enseignant puis d'employé.

En 1909, il est le premier élu africain depuis le début de la colonisation, il représente la commune de Rufisque (Teunggèdj) au Conseil général de Ndar, alors capitale de l'Afrique francophone. Il est élu député du Sénégal en 1934 (fin en 1941). Il est alors soutenu par une coalition comprenant les Mourides, les cultivateurs et les anciens combattants.

Il devient maire de Rufisque en 1919. Défenseur de l'égalité africaine et opposant à la discrimination, il collabora au journal La Démocratie. Fondateur du journal Le Sénégal et parrain de Blaise Diagne, il fut vite supplanté par celui-ci puis continua néanmoins à collaborer avec lui et le soutint jusqu'en 1928. À la mort du député en 1934, Ngalandou Diouf est élu au Palais-Bourbon.

Le 10 juillet 1940, il était absent lors du vote des pleins pouvoirs à Pétain. Il embarqua en effet à bord du Massilia, qui devait transporter les parlementaires en vue de constituer un gouvernement de résistance à Casablanca. Lorsqu'à Port-Vendres, qui ne devait être qu'une escale, ils furent mis au courant et décidèrent de rester sur le territoire français métropolitain, il leur fut opposé de multiples vicissitudes. À bord du Massilia se trouvaient des dizaines d'autres parlementaires, dont Georges Mandel, Jean Zay ou Pierre Mendès-France. Galandou Diouf décède en 1941 à Cannes.

Hommages

Un lycée de Dakar porte son nom.

Autres personnages historiques

  • Ephémérides du jour

  • 19 Janvier 2017

    Le Président gambien nouvellement élu, Adama BARROW, exfiltré au Sénégal pour des raisons sécuritaires, prête serment à l’ambassade de Gambie à Dakar au moment où des négociations ont lieu à Banjul avec le Président sortant Yahya JAMMEH qui refuse de quitter le pouvoir. Le même jour le Conseil de sécurité examine et adopte la résolution introduite par le Sénégal visant à autoriser la CEDEAO à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer une passation de pouvoirs en Gambie.

  • 19 Janvier 2017

    Au premier tour de la Coupe d'Afrique des Nations de Football Gabon 2017, les Lions de la Téranga (équipe nationale du Sénégal) entrainés par Aliou CISSE battent l'équipe nationale du Zimbabwe par 2 buts à 0 à Franceville. Buts marqués par Sadio MANE et Henri SAIVET.

  • 19 Janvier 2016

    Ouverture à Dakar de la 4ème assemblée générale ordinaire de l'Association des Médiateurs des pays membres de l'UEMOA.

  • 19 Janvier 2015

    Prise de fonction à Dakar de M. Alioune TINE, Directeur du Bureau d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

  • 19 Janvier 1964

    Ouverture par le Chef de l'Etat de la troisième conférence ferroviaire internationale qui va se dérouler à Dakar et à Thiès.

  • 19 Janvier 1873

    Signature d'un traité entre les Français et le Souna, le Pakao, le Boudhié et le Yacine.

  • 19 Janvier 1855

    Les troupes d'El Hadj Omar TALL attaquent le comptoir de Victor COUDERT établi à Diakabélé Kouta dans le Khasso.

Audio du mois


Le 23 Janvier 1955, une rixe opposait à Bignona des partisans du BDS de Léopold Sédar Senghor à des militants de la SFIO lors de la visite de Lamine GUEYE en Casamance. Cette confrontation s’était soldée par 4 morts et une quarantaine de blessés.