Ousmane Sembène (1923 - 2007)

Ecrivain-Cinéaste

Ousmane Sembène

Biographie

Né le 1 janvier 1923 à Ziguinchor, Ousmane Sembène est décédé à Dakar le 9 juin 2007 à l'âge de 84 ans.

Originaire d'un village de Casamance, il fait partie des tirailleurs sénégalais mobilisés par l'armée coloniale française pendant la Seconde Guerre Mondiale. Arrivé clandestinement à Marseille en 1946, il y travaille comme maçon, puis docker. C'est à cette époque que le jeune homme engagé milite à la CGT, découvre le cinéma et la littérature. Devenu écrivain, il relate son expérience d'immigré dans Le Docker noir, son premier roman, publié en 1956.

Désireux de se faire entendre par le plus grand nombre, Ousmane Sembene, bientôt quadragénaire, choisit de s'exprimer à travers le cinéma. Après avoir consulté André Bazin et Georges Sadoul, il part étudier le 7e art à Moscou. En 1963, il signe son premier court-métrage, Borom Sarret, qui décrit le quotidien d'un charretier à Dakar. Il passe au long trois ans plus tard avec La Noire de..., l'histoire d'une domestique noire maltraitée par ses patrons blancs. Couronné par le Prix Jean-Vigo, ce film est le tout premier long métrage produit et réalisé en Afrique noire.

S'il dépeint avec humour et sans concessions les rapports sociaux dans l'Afrique contemporaine (Le Mandat, 1968), Sembène Ousmane s'attache aussi à évoquer les pages les plus sombres de l'histoire de son continent : les conflits religieux au XVIIe siècle (Ceddo, 1977), ou les affrontements avec l'armée coloniale durant la guerre : Dieu du tonnerre en 1971, puis Le Camp de Thiaroye, Grand Prix du Jury à Venise en 1988, une œuvre qui revient sur le massacre des tirailleurs sénégalais par des gradés français en 1945. Après Guelwaar (1991), Sembene, homme de combats, entame une trilogie baptisée "L'Héroïsme au quotidien", portant notamment sur la condition des femmes en Afrique : il fait le portrait d'une mère célibataire dans Faat Kiné, le premier volet (2001), tandis que Moolaadé -l'un des films les plus remarqués au Festival de Cannes 2004- est une dénonciation de l'excision.

 

Autres personnages historiques

  • Ephémérides du jour

  • 19 Janvier 2017

    Le Président gambien nouvellement élu, Adama BARROW, exfiltré au Sénégal pour des raisons sécuritaires, prête serment à l’ambassade de Gambie à Dakar au moment où des négociations ont lieu à Banjul avec le Président sortant Yahya JAMMEH qui refuse de quitter le pouvoir. Le même jour le Conseil de sécurité examine et adopte la résolution introduite par le Sénégal visant à autoriser la CEDEAO à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer une passation de pouvoirs en Gambie.

  • 19 Janvier 2017

    Au premier tour de la Coupe d'Afrique des Nations de Football Gabon 2017, les Lions de la Téranga (équipe nationale du Sénégal) entrainés par Aliou CISSE battent l'équipe nationale du Zimbabwe par 2 buts à 0 à Franceville. Buts marqués par Sadio MANE et Henri SAIVET.

  • 19 Janvier 2016

    Ouverture à Dakar de la 4ème assemblée générale ordinaire de l'Association des Médiateurs des pays membres de l'UEMOA.

  • 19 Janvier 2015

    Prise de fonction à Dakar de M. Alioune TINE, Directeur du Bureau d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

  • 19 Janvier 1964

    Ouverture par le Chef de l'Etat de la troisième conférence ferroviaire internationale qui va se dérouler à Dakar et à Thiès.

  • 19 Janvier 1873

    Signature d'un traité entre les Français et le Souna, le Pakao, le Boudhié et le Yacine.

  • 19 Janvier 1855

    Les troupes d'El Hadj Omar TALL attaquent le comptoir de Victor COUDERT établi à Diakabélé Kouta dans le Khasso.

Audio du mois


Le 23 Janvier 1955, une rixe opposait à Bignona des partisans du BDS de Léopold Sédar Senghor à des militants de la SFIO lors de la visite de Lamine GUEYE en Casamance. Cette confrontation s’était soldée par 4 morts et une quarantaine de blessés.