Le Royaume du Fouta Toro

Le Royaume du Fouta Toro

Le Fouta-Toro ou Fouta Toro (parfois Fuuta Tooro) est une région du nord du Sénégal bordant la rive gauche du fleuve Sénégal entre Dagana et Bakel. Les habitants du Fouta-Toro sont appelés les Foutankobé (Foutanké au singulier).
Histoire
Le Fouta-Toro était un royaume de la vallée du fleuve Sénégal, sur le Sud de l'actuelle Mauritanie et le Nord de l'actuel Senegal où avait été fondé plus anciennement le royaume du Tekrour.
Sous l'empire du Ghana – donc à l'époque du Tekrour –, le Fouta-Toro était le plus grand foyer de population au Sénégal. À ce moment-là, bon nombre d'ethnies, notamment les Sérères, ne vivaient qu'en ce lieu bien avant leurs migrations, c'est pourquoi ils sont présents dans ces régions aujourd'hui. Au commencement le Fouta était dirigé par diverses dynasties d'origine mandingue, notamment malinké, sarakhollé et sérère, qui se sont succédé de la chute de l'empire du Ghana jusqu'à l'arrivée du guerrier conquérant d'origine peulh et mandingue, Koli Tenguella. Les Sérères, qu'on retrouve aujourd'hui au Fouta-Toro surtout dans la branche sociale des Subalbe, ou Cuballo au sing, la caste des pêcheurs maîtres du fleuve, sont d'après la tradition, les plus anciens habitants du Fouta-Toro, ainsi que les Tekrouri, qu'on allait plus tard appeler Toucouleurs, puis viennent les Peuls et les Mandingues.
La dynastie des Dia-Ogo qui régna selon la tradition orale plusieurs siècles jusqu'au début de l'époque de l'empire du Ghana. Les Dia-Ogo étaient originaires de l'est, et sont d'abord passés par la Mauritanie, ils étaient d'origine sérère, soninké et peul. Les Dia-ogo gouvernaient également le Royaume du Namandirou, plus au sud. C'était une dynastie de forgerons.
La dynastie des Manna, qui régna trois siècles, toujours pendant l'époque de l'empire du Ghana jusqu'au début de l'empire du Mali. Ils étaient originaires du Royaume de Diarra, royaume à l'époque vassal de l'empire du Mali. Les Manna étaient d'origine soninké (de clan Soumaré). D'après les traditions orales, cette dynastie était musulmane, contrairement aux plus anciennes, de religion traditionnelle. Selon la tradition, ce fut le roi manna, War Diabi, sous l'influence des Almoravides, qui imposa pour la première fois l'islam dans cette État.
La dynastie des Tondyon, d'origine sérère. Ils ont régné un siècle, du xive et auXV siècles. Ils étaient de religion traditionnelle et se convertirent à l'islam vers la fin de leur règne. Ils sont arrivés au pouvoir en renversant les Mannas après une longue lutte.
La dynastie suivante était divisée en trois groupes, les lam-termés les lam-taga- et les lam-toro(ELIBANA BIROM SALL). Ils étaient tous d'origine peul et de religion traditionnelle. Le royaume de Diara les a vassalisés. Ils avaient divisé la région en plusieurs petits États, tous dirigés par l'un des groupes. Pendant leur règne, l'empire du Djolof sous le pouvoir de Tyukuli Ndiklam, avait réussi à conquérir la plupart des provinces du Fouta et à y installer des farbas, des gouverneurs wolofs qui payaient des impôts au Bourba Djolof.
C'est au milieu du xvie siècle que Koli Tenguella entre dans l'histoire du Fouta, en renversant les différentes dynasties. Il créa et installa la dynastie des Deniankobé ou Denianke, une dynastie d'origine peul et mandingue. Très attachés à la spiritualité traditionnel, les Déniankobé était de la classe social noble des Ceddo ou Sebbe. Koli Teŋella réussit à reprendre les terres prises par l'empire du Djolof, affaibli par ses luttes avec le Cayor qui voulait se libérer de l'emprise du Djolof. Il réussit également à défaire le lien de vassalité qu'exerçait le royaume de Diara, qui était lui-même vassal de l'empire songhai, sur le Fouta. Sa dynastie dura jusqu'à l'année 1776. C'est sous son règne que le royaume prit le nom de Fouta-Toro.
En 1776, les Toucouleurs, en très grande partie islamisés depuis l'empire du Ghana, renversèrent la dynastie des Deniankobé en faisant la guerre sainte. Les Toucouleurs étaient dirigés par le toroodo Souleymane Baal. Il créa ce qu'on appelle la révolution toroodo. Souleymane Baal fut vite remplacé par le marabout toroodo Abdoul Kader Kane, qui lança des djihads dans divers royaume au Sénégal, mais qui fut vaincu et retenu prisonnier par le damel du Cayor Amary Ngoné Ndella Fall qui vendit ses milliers de soldats aux négriers de Gorée. Les Toroodos étaient très intolérants vis-à-vis de ceux qui pratiquaient la religion traditionnel. L'islam est déclarée religion d'État du Fouta et celui-ci devient un almamyat1. Les Toroodos, d'origines ethniques diverses, abolirent l'exportation d'esclaves mais pas l'esclavage local2. Du moins sous le pouvoir des deux premiers almamys. Ils souhaitaient une société égalitaire et islamisée. Durant le règne des Torooros, le roi du Fouta-Toro portait le titre d'almamy. Il devait être un savant musulman, un grand marabout. Après la réussite de Souleymane Baal, Les almamys étaient sans cesse renversés, les toroodo étaient connus pour leurs éternels désaccords, ils étaient divisés en plusieurs clans rivaux, ils ont répandu l'anarchie au Fouta. El Hadji Omar Foutihou Tall, né au Fouta près de Podor dans le village de Halwar, D'une famille d’érudits et enseignants du Coran et des traditions islamiques. Après avoir terminé ses études à l'âge de vingt-deux ans, il entreprit un voyage à la Mecque, lieu saint de l'Islam. Durant son voyage, il séjourna dans plusieurs pays du Moyen-Orient et du Maghreb. Il fut témoin de la prise du canal de Suez par les Britanniques, sous l'empire Ottoman. Il comprit les enjeux des aspirations coloniales de l'occident sur les territoires de l'empire Ottoman décadent. C'est ainsi que de retour en Afrique noire, au moment de la pénétration coloniale, il décida de s'opposer à toute forme de domination politique et culturelle de son peuple. Il entreprit d'unifier les peuples du Soudan et du Fouta sous la même culture islamique pour s'opposer à ce qu'il juge être une menace pour l’existence et l’identité de son peuple. Il entreprit une guerre pour islamiser tous les peuples du Soudan afin de contrecarrer l'expansion coloniale européenne.

Organisation sociale et territoriale

Le Fouta-Toro était divisé en neuf provinces dominées par diverses tribus: le Dimar, le Toro, le Law, le Boseya, le Halaybe, le Yirlabé, le Hebiyabe, le Nguenar, le Damga.
Les ethnies majoritaires étaient les Peuls et les Toucouleurs. Le Fouta est le grand foyer historique des Peuls et des Toucouleur. Mais on y trouvait aussi des Wolofs, des Sérères, des Soninkés, des Malinkés, des Bambaras, diverses tribus maures et les Haratins.
Socialement, le Fouta était extrêmement hiérarchisé et ce fut un lieu de grands brassages ethniques. Les habitants du Fouta étaient et sont connus, même encore aujourd'hui, pour leur patriotisme.
En plus des guerres intestines entre dynasties, le Fouta-Toro était souvent razzié par les Maures.
Économie
Le royaume avait une agriculture florissante. On y cultivait le mil, le riz, divers fruits et légumes.
L'élevage était aussi très pratiqué par les Peuls et les Toucouleurs, ainsi que la pêche.
Le commerce de la gomme arabique, de l'indigo, des tissus du coton, était pratiqué aussi.
Depuis l'époque du Tékrour, le Fouta-toro vivait aussi de la traite oriental initiés par les Arabes, puis plus tard de la traite atlantique des Européens.
Royaume du Fouta Tooro
Avant 850                  Fondation du Fouta Tooro. 
1495                       Dynastie des Déniankés (dernière dynastie
héréditaire )
1776                       Règne des Almaami  
Mai 1890                   Déclin du royaume
Souverains 
1538 - v.1765              .... [15 souverains se sont succédés] 
v.1765 - 1776              Souley-Boubou 
Almamy 
1776 - 1806                Abdoul Khaadir Ibn Hamadi Torodo Kane 
1806 - 1807                Moukhtar Ibn Siré Koudeeja Talla 
1807 - 1808                Hamad Lamine Baal 
1808 - 1810                Youssouf Siré Ly (1er règne) 
1810 - 1812                Bokar Lamine Baal 
1812 - 1813                Vacant 
1813 - 1814                Yousouf Siré Ly (2ème règne) 
1815 - 1816                Ali Thierno Ibra Wane 
1816                       Youssouf Siré Ly (3ème règne) 
1816 - 1817                Siré Amadou Ly (1er règne) 
1817                       Youssouf Siré Ly (4ème règne) 
1817                       Birane Ibra Wane (1er règne) 
1817                       Tafsir Mamadou Mamoudou Hanne 
1817 - 1819                Youssouf Siré Ly (5ème règne) 
1819                       Vacant 
Sep 1819 – Juil. 1821      Birane Ibra Wane (2ème règne) 
Juil. 1821 – Juil. 1822    Youssouf Siré Ly (6ème règne)  
Juil. 1822 -  8 Fév. 1823  Bokar Modibo Kane 
Août 1823 - 1825           Youssouf Siré Ly (7ème règne)  
1825 - 1826                Siré Hassane Lamine Touré 
1826                       Youssouf Siré Ly (8ème règne)  
1826 - 1827                El Fekki Ibra Diatara Hanne   
1827                       Vacant 
1827                       Youssouf Siré Ly (9ème règne)  
1827 - 1829                Mamadou Hanne
1829 - 1831                Youssouf Siré Ly (10ème règne)  
1831 - 1832                Birane Ibra Wane (3ème règne)  
1832                       Mamoudou Siré Dia 
1832 - 1833                Amadou Baaba Ly (1er règne) 
1833                       Siré Amadou Ly (2ème règne) 
1833                       Youssouf Siré Ly (11ème règne)
1833                       Birane Ibra Wane (4ème règne)
1833 - 1834                Youssouf Siré Ly (12ème règne)
1834 - 1835                Birane Ibra Wane (5ème règne)
1835                       Youssouf Siré Ly (13ème règne)
1835 - 1836                Birane Ibra Wane (6ème règne) 
1836 – Nov. 1836           Vacant 
Nov. 1836 - Sep 1837       Baabaly Ly (1er règne) 
Sep. 1837 – Oct. 1838      Amadou Baaba Ly (2ème règne) 
Oct 1838 - Mai 1841        Baabaly Ly (2ème règne) 
May 1841 – Juil. 1841      Vacant  
Juil. 1841 - Août 1843     Mamadou Birane Wane (1er règne) 
Août 1843 – Oct. 1843      Mamadou Mamoudou Dia 
Oct. 1843 – Déc. 1843      Mamadou Birane Wane (2ème règne) 
Déc. 1843 – Fév. 1844      Vacant 
Fév. 1844 - Juin 1844      Mamadou Birane Wane (3ème règne) 
Juin 1844 – Fév./Mar 1846  Baabaly Ly (3ème règne) 
Fév./Mar 1846 - 1847       Vacant  
1847                       Baabaly Ly (4ème règne) 
1847 – Déc. 1847           Mamadou Birane Wane (4ème règne) 
Déc. 1847 – Fév. 1848      Vacant 
Fév. 1848 - Mai 1848       Mamadou Birane Wane (5ème règne) 
Mai 1848 – Juil. 1848      Vacant 
Juil. 1848 – Oct. 1848     Sibawayhi Ly (1er règne) 
Oct. 1848 - Jan 1849      Vacant  
Jan 1849 - Sep 1850        Mamadou Birane Wane (6ème règne) 
Sep 1850 - 11 Jan 1851     Alpha Siré Wane 
11 Jan 1851 - Mar 1851     Vacant 
Mar 1851 – Oct. 1851       Sibawayhi Ly (2ème règne) 
Oct. 1851 – Oct. 1852      Mamadou Birane Wane (7ème règne) 
Oct. 1852 - Juin 1853      Amadou Hamat Sy (1er règne) 
Juin 1853 – Avr. 1854      Thierno Racine Mamoudou Ndiath (1er règne) 
Mai 1854 - Mar 1856        Mamadou Birane Wane (8ème règne) 
Avr. 1856 - Août 1856      Thierno Racine Mamoudou Ndiath (2ème règne)  
Sep. 1856 – Nov. 1856      Amadou Hamat Sy (2ème règne) 
Nov. 1856 – Juil. 1858     Mamadou Birane Wane (9ème règne) 
Sep 1857 – Oct. 1857       Sibawayhi Ly (3ème règne) 
                           (Rébellion) 
Juil. 1858 - Jan 1859      Vacant  
Fév. 1859 - Sep 1859       Moustapha Ba 
Sep 1859 – Oct. 1860       Mamadou Birane Wane (10ème règne) 
Oct. 1860 - Mai 1861       Vacant  
Mai 1861 - Août 1861       Amadou Birane Wane 
Août 1861 – Oct. 1861      Vacant 
Oct. 1861 – Fév. 1862      Elimane Bababé Mamoudu Ba 
Fév. 1862 - Juin 1862      Vacant  
Juin 1862 - Mar 1863       Amadou Thierno Demba Ly (1er règne) 
Mar 1863 - Juin 1863       VVacant 
                           Moustapha Ba  (2ème règne) 
Juin 1863 – Oct. 1864      Mamadou Birane Wane (11ème règne) 
Oct. 1864 - Août 1865      Amadou Thierno Demba Ly (2ème règne)
Août 1865 - Jan 1866       Racine Mamadou Sellin Talla (1er règne)
               
Jan 1866 – Avr. 1866       Vacant  
Avr. 1866 – Oct. 1866      Thierno Barobé Hassane Baro 
Oct. 1866 – Déc. 1866      Amadou Thierno Demba Ly (2nd time) 
Déc. 1866 - Août 1867      Racine Mamadou Sellin Talla (2ème règne)
Août 1867 - Juin 1868      Saada Ibra Tafsir Baba Wane (1er règne) 
Juin 1868 – Déc. 1868     Vacant 
Déc. 1868 – Déc. 1870      Saada Ibra Tafsir Baba Wane (2ème règne) 
Déc 1870 - Avr 1871        Mamadou Baal (1er règne) 
Avr. 1871 – Oct. 1871      Vacant  
Oct. 1871 - Mai 1872       Saada Ibra Tafsir Baba Wane (3ème règne)
Mai 1872 - Jan 1873        Vacant 
Jan 1873 - Mar 1873        Mamadou Baal (2ème règne) 
Mar 1873 - Juin 1873       Vacant  
Juin 1873 - Mai 1874       Malick Mamadou Thiam 
Mai 1874 - Juin 1875       .... 
Juin 1875 – Nov. 1875      Racine Mamadou Sellin Talla (3ème règne)
Nov. 1875 – Fév. 1876      Vacant  
Fév. 1876 – Juil. 1877     Ndiaye Ely Baro (1er règne) 
Août 1877 – Oct. 1877      Mamadou Amadou Ly 
Oct. 1877 - Mar 1878       Vacant  
Avr. 1878 – Juil. 1879     Ndiaye Ely Baro (2ème règne) 
Juil. 1879 – Oct. 1879     Vacant  
Oct. 1879 – Oct. 1880      Mamadou Lamine Ly 
Oct. 1880 – Avr. 1881      Vacant 
Avr. 1881 - Mai 1881       Boubou Haba Ly (1er règne) 
Mai 1881 - Sep 1883        Vacant  
Sep. 1883 – Nov. 1883      Ndiaye Ely Baro (3ème règne) 
Nov. 1883 - Jan 1884       Vacant 
Jan 1884 - Mar 1884        Boubou Haba Ly (2ème règne) 
Mar 1884 – Avr. 1889       Vacant  
Avr. 1889 - Mai 1890       Boubou Haba Ly (3ème règne) 

Toujours dans les lecons d'histoire

  • Ephémérides du jour

  • 19 Septembre 2012

    Le parlement réuni en congrès vote par 176 voix sur 250 élus la suppression du sénat et de la vice-présidence.

  • 19 Septembre 2000

    Ouverture à Dakar d'un séminaire international sur la qualité des travaux routiers.

  • 19 Septembre 1914

    Arrêté déclarant d'utilité publique la création d'un village de ségrégation aux environs immédiats de Dakar et autorisant l'execution des travaux d'aménagement dudit village (actuel quartier de la Médina).

  • 19 Septembre 1840

    Les abbés David BOILAT, Jean Pierre MOUSSA et Arsène FRIDOIL  reçoivent leur sacerdoce à Paris.

Audio du jour en francais

éphéméride 19 Septembre

Audio du jour en wolof

éphéméride 19 Septembre