Sites et monuments

La ville de Kaolack

La ville de Kaolack

 

Kaolack est un port fluvial et l'une des plus grandes villes du Sénégal, située à 189 kilomètres au sud-est de Dakar. C'est le chef-lieu du département de Kaolack et la préfecture de la région de Kaolack.

La ville de Kaolack est une création coloniale qui a trouvé sur place le village de Ndagane aujourd'hui vieux quartier de la ville. Kaolack a été et est encore dans une grande mesure un centre important du transit de l'arachide, culture de rente du Sénégal. Autant dire que la ville a été durant longtemps l'une des plus importantes du Sénégal.

Kaolack est aussi le chef-lieu du département et de la région de Kaolack. Kaolack est situé dans un royaume ancien qui s'appelait le Saloum. La ville a été bâtie dans un site caractérisé par une forte rétention de sel. Le bras de mer du Saloum est la cause de cette rétention et depuis longtemps une société spécialisée dans l'exploitation du sel détient le monopole dans la région.

Le royaume du Saloum assez réfractaire à la présence européenne a cependant accepté sous la crainte d'une répression la construction du fort de Kaolack sous Pinet-Laprade. Le fort bâti près du bras de mer du Saloum était le cœur d'un territoire français au sein du royaume du Saloum. Lors des guerres de résistance des souverains locaux, Maba Diakhou Bâ, souverain musulman de Nioro du Rip (actuellement département de la région de Kaolack) et Lat-Dior Diop souverain du Cayor en exil, attaquèrent le fort de Kaolack.

Kaolack fut donc un centre de transit important dans le commerce de l'arachide et du sel. La construction du chemin de fer a contribué a rapprocher cette ville du bassin arachidier.

Kaolack est le siège d'un diocèse catholique. La cathédrale de Kaolack a été appelée Saint Théophile Turpin. L'actuel archevêque du Sénégal, le cardinal Théodore-Adrien Sarr, y a officié durant de nombreuses années, lorsqu'il était évêque du diocèse de Kaolack.

La Grande Mosquée de Kaolack, qui a été commencée avec le guide de la confrérie tidjane des Niassène, Baye Niass, est aujourd'hui le cœur d'un grand quartier : Médina Baye. Elle a été inaugurée Vendredi 26 février 2010. Ce quartier abrite la famille du marabout tidjane décédé en 1975. Chaque année à l'occasion de la célébration de la naissance de Mahomet, la ville de Kaolack voit une grande affluence de fidèles dans le quartier maraboutique de Médina Baye.

L'actuel calife de Médina Baye est Cheikh Ahmed Tidjiane Ibrahim Niass, fils de Baye Niass. L'Imam de la grande mosquée est un petit-fils de Baye Niass. Il s'appelle Cheikh Tidjiane Alioune Cissé. Il a succédé à son frère Imam Hassan Alioune Cissé décédé le 14 août 2008. Ce dernier-ci a été un membre très actif de la propagation des enseignements de la confrérie dans de nombreux pays comme la France, les États-Unis, la Gambie et beaucoup de pays arabes. Imam Hassane Alioune Cissé étant un grand intellectuel et un polyglotte, il était très régulièrement hors du Sénégal. La confrérie a construit de nombreuses infrastructures comme une clinique, des écoles, une pharmacie. Mamoune Niass, actuel leader du RP (Rassemblement pour le Peuple), parti politique issu de la gauche, est un fils de Baye Niass.

Le quartier de Médina Baye est l'un des rares lieux au Sénégal où se regroupent plus d'une vingtaine de colonies de nationalités différentes. Des Africains de l'Ouest y sont présents en colonies, plus d'autres du centre et des Américains qui sont là-bas pour étudier le Coran, le soufisme et le Tidjania.

Les localités les plus proches sont Sibon Moussa, Touba Mouride, Tiofak, Kahone, Palado et Koutal. Dakar, la capitale, se trouve à 192 km.

Lors des recensements de 1988 et 2002, Kaolack comptait respectivement 150 961 et 172 305 personnes.

En 2007, selon les estimations officielles, la population serait de 185 976 habitants.

Kaolack est un important nœud de communication.

Grâce à son port sur le Saloum, la ville a longtemps vécu au cœur de la production et de l'exportation de l'arachide.

(Source : Wikipedia)

 

 

Autres sites et monuments

  • Ephémérides du jour

  • 28 Juillet 2016

    Ouverture à Dakar d'un colloque international de préfiguration du Musée des Civilisations Noires.

  • 28 Juillet 1983

    Clôture à Dakar du 5ème Sommet de l'Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Gamble (OMVG) qui a vu l'entrée de la Guinée-Bissau dans l'organisation.

  • 28 Juillet 1952

    Décès de Bouna Albouri NDIAYE, dernier Bourba Djolof.

  • 28 Juillet 1884

    Le  chef de bataillon d'infanterie de marine Alfred Charles TROISMAISON est nommé lieutenant-Gouverneur de Gorée par intérim.

Audio du jour en francais

éphéméride 28 Juillet

Audio du jour en wolof

éphéméride 28 Juillet