Ousmane Socé Diop (1911 - 1973)

Ecrivain

Ousmane Socé Diop

Ousmane Socé Diop, né le 31 octobre 1911 à Rufisque et décédé le 27 octobre 1973 à Dakar, est un écrivain et un homme politique sénégalais.

Biographie

Ousmane Socé Diop est né au Sénégal dans l'ancienne Afrique-Occidentale française. Il a suivi l'école coranique, puis le collège Blanchot de Saint-Louis, l'École normale William Ponty de Gorée, et il a été l'un des premiers boursiers à faire des études universitaires en France où il a étudié la médecine vétérinaire. À Paris, il appartenait au groupe de jeunes intellectuels noirs qui ont fondé entre les deux guerres le mouvement de la négritude.

En 1935, il fait ses débuts en littérature avec Karim, roman sénégalais, sur un jeune homme à l'intersection de deux cultures ; le livre lui vaut en 1947 le Grand Prix littéraire d'Afrique occidentale. En 1937 il publieMirages de Paris, roman semi-autobigraphique sur l'amour impossible d'un Noir et d'une Française. Il écrit en 1938 Contes et légendes d'Afrique noire, basé sur la littérature orale de son pays. De retour au Sénégal, il publie en 1948 Rythmes du Khalam (le khalam est une guitare sénégalaise), un recueil de poèmes, chanson de geste africaine, et il fonde en 1953 à Dakar la revue littéraire Bingo.

Également présent sur la scène politique, il fonde en 1956 le Mouvement socialiste d'union sénégalaise (MSUS) qui fusionnera avec le Bloc populaire sénégalais (BPS). À la veille de l'indépendance, entre 1958 et 1959, il est nommé ministre du Plan dans le gouvernement conduit par Mamadou Dia. Ousmane Socé a été ambassadeur du Sénégal aux États-Unis et délégué de l'ONU, mais, devenu quasiment aveugle, il a dû se retirer en 19682. Il fut aussi maire de Rufisque, de 1936 à 1945, puis de 1960-19643.

Ousmane Socé est mort le 27 octobre 1973 à Dakar.

Œuvres

  • 1935 Karim. Roman Sénégalais, rééd. Nouvelles Éditions latines. Paris 1948, 1957. Réédité en 2000 (ISBN 978-2723308991).
  • 1937 Mirages de Paris, rééd. Nouvelles Éditions latines. Paris, 1977.
  • 1938 Contes et légendes d'Afrique noire, 180 p. Paris, rééd. Nouvelles Éditions latines, 1975 (ASIN B0014MKFXA), rééd. 1980, (ISBN 978-2723301008).
  • 1948 Rythmes du Khalam, 61 p., Nouvelles éditions latines Rennes, Impr. réunies (1963), (ASIN B0014P64CI)
  • L'Afrique à l'heure de l'indépendance. New York, 1960-1963. Interventions à l'Assemblée des Nations unies, (ASIN B0014X2OXI) et (ASIN B0000DTVUD).

 

Autres personnages historiques

  • Ephémérides du jour

  • 19 Janvier 2017

    Le Président gambien nouvellement élu, Adama BARROW, exfiltré au Sénégal pour des raisons sécuritaires, prête serment à l’ambassade de Gambie à Dakar au moment où des négociations ont lieu à Banjul avec le Président sortant Yahya JAMMEH qui refuse de quitter le pouvoir. Le même jour le Conseil de sécurité examine et adopte la résolution introduite par le Sénégal visant à autoriser la CEDEAO à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer une passation de pouvoirs en Gambie.

  • 19 Janvier 2017

    Au premier tour de la Coupe d'Afrique des Nations de Football Gabon 2017, les Lions de la Téranga (équipe nationale du Sénégal) entrainés par Aliou CISSE battent l'équipe nationale du Zimbabwe par 2 buts à 0 à Franceville. Buts marqués par Sadio MANE et Henri SAIVET.

  • 19 Janvier 2016

    Ouverture à Dakar de la 4ème assemblée générale ordinaire de l'Association des Médiateurs des pays membres de l'UEMOA.

  • 19 Janvier 2015

    Prise de fonction à Dakar de M. Alioune TINE, Directeur du Bureau d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

  • 19 Janvier 1964

    Ouverture par le Chef de l'Etat de la troisième conférence ferroviaire internationale qui va se dérouler à Dakar et à Thiès.

  • 19 Janvier 1873

    Signature d'un traité entre les Français et le Souna, le Pakao, le Boudhié et le Yacine.

  • 19 Janvier 1855

    Les troupes d'El Hadj Omar TALL attaquent le comptoir de Victor COUDERT établi à Diakabélé Kouta dans le Khasso.

Audio du mois


Le 23 Janvier 1955, une rixe opposait à Bignona des partisans du BDS de Léopold Sédar Senghor à des militants de la SFIO lors de la visite de Lamine GUEYE en Casamance. Cette confrontation s’était soldée par 4 morts et une quarantaine de blessés.